Innovation dans l’aéronautique : brasures à forte conductivité thermique

Inventec met sur le marché des brasures à forte conductivité thermique avec Ecorel TM Oxal AG (brevet CNRS, Université Paul Sabatier, Thales). Le produit répond à un besoin de l’industrie aéronautique et spatiale dans le domaine de l’électronique embarquée. A l’origine de cette innovation technologique, un partenariat entre l’institut Carnot Chimie Balard Cirimat et Thalès Alenia Space.

 

 

 

 

 

Une pâte à braser à haute conductivité thermique pour l’industrie aéronautique et spatiale

Avec l’essor et l’évolution de l’industrie aéronautique et spatiale, un nouveau besoin est apparu dans le domaine de l’électronique embarquée et des composants électroniques : disposer de brasures fortement dissipatives, pouvant être mises en œuvre en dessous de 300°C et résister à des élévations de températures ponctuelles allant bien au-delà. Or, les techniques traditionnelles ne permettaient pas de répondre à cette problématique de façon satisfaisante.

Les pâtes à braser mises au point et commercialisées par Inventec sous le nom Ecorel TM Oxal AG offrent désormais une solution innovante. Composées d’oxalate d’argent micrométrique, elles ne renferment pas de particules nanométriques, la formation d’argent de cette taille n’intervenant que de manière fugace lors du procédé de brasage (compatibilité avec les normes environnementales ROHS et REACH). Après leur mise en œuvre, les brasures d’argent pur sont dotées d’excellentes propriétés thermiques, électriques et mécaniques. Elles pourront notamment servir aux dispositifs électroniques utilisés dans les satellites. D’autres applications peuvent être envisagées pour les secteurs de l’électronique de puissance ou l’opto-électronique.

La mise au point de ce nouveau produit est le résultat de plusieurs années de collaboration entre le Cirimat (Centre Interuniversitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux) et Thalès Alenia Space, relayées par des programmes de recherches soutenus par le CNES, la DGA et la DGE et auxquels ont participé les entreprises Gâches Chimie, ISP et Inventec. Les recherches sur ce procédé de brasure à base d’oxalates d’argent ont abouti à un dépôt de brevet en 2011, permettant aujourd’hui la commercialisation d’un produit fini auprès des industriels concepteurs ou fabricants de systèmes électroniques pour le transport.

La mise sur le marché de l’Ecorel TM met en lumière l’expertise et les compétences des chercheurs de notre institut dans le domaine des matériaux pour le transport.

 

Ecorel TM Oxal AG, une mise sur le marché en juin 2018

Le lancement de ce nouveau produit se fait à l’occasion du salon SMT ( System Integration in Microelectronics) à Nuremberg auquel participe l’entreprise Inventec, spécialisée dans la mise au point de solutions chimiques pour les hautes technologies.

Du 5 au 7 juin 2018, l’Ecorel TM Oxal AG, sera présenté par Inventec au stand 4A-510. L’occasion pour les industriels de découvrir cette technologie de rupture pour l’électronique embarquée.

 

Contact scientifique et technique : tailhades[a]chimie.ups-tlse.fr

logo CIRIMAT Toulouse

Leave a Reply