Métathèse en flux continu


Jusque-là il fallait choisir entre une production à grande échelle ou une production responsable des médicaments.  L’équipe Chimie Verte et Technologies Innovantes de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron, membre de l’Institut Carnot Chimie Balard Cirimat, dépasse ce dilemme avec la mise au point de la métathèse en flux continu.

 

Flux continu sur YouTube

Des médicaments produits de façon responsable

Pour la première fois en flux continu, l’équipe Chimie Verte et Technologies Innovantes de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron, en collaboration avec des scientifiques de l’Université de Cracovie, a montré qu’il était possible de réaliser à grande échelle des réactions de métathèse cyclisante dans un solvant éco-compatible, le diméthyl carbonate.

Dans une démarche de chimie durable, les solvants traditionnels utilisés pour la réaction chimique ont été remplacés par ce composé respectueux de l’environnement. Qui n’en est pas moins efficace. Ainsi, seulement 37 minutes sont nécessaires pour convertir 10 grammes de substrat diénique en intermédiaire clé de type dihydro-pyrrole.

 

Montée en échelle de la production pharmacologique grâce au flux continu

Autre apport des travaux de l’équipe de F. Lamaty, le dispositif de flux continu utilisé permet une montée en échelle vers la production industrielle. Jusqu’à lors, on envisageait peu l’usage de la métathèse à l’échelle industrielle afin de limiter, entre autres, l’usage de solvants toxiques.

Le principe : à l’aide de pompes, les réactifs parcourent un tube de diamètre réduit (< 1mm) qui permet d’avoir à la fois un très bon mélange des réactifs et un chauffage homogène et parfaitement contrôlé. Pour monter en échelle, il suffit de fournir en entrée d’appareillage une plus grande quantité de réactifs.

Ces travaux, parus dans la revue Green Chemistry, devraient accélérer le développement et la commercialisation de nouveaux médicaments.

Vous avez un projet d’innovation en Chimie Durable ? Trouvez la compétence qu’il vous faut.

Leave a Reply