« Mobilint », l’innovation pour l’obtention de pièces complexes par frittage flash

NORIMAT, start-up issue du CIRIMAT, a signé le 7 novembre 2017 un accord de licence avec la Société d’Accélération de Transfert de Technologies Toulouse Tech Transfert (SATT TTT) pour le brevet français « Mobilint ». Un pas de plus vers la production en un temps record de pièces de formes complexes ultra résistantes.

 

 

Mobilint, une méthode innovante pour la production de formes complexes

Déposé le 04 Novembre 2015 pour le compte de l’Université Toulouse III-Paul Sabatier (UT3-PS) et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le brevet Mobilint est le fruit du travail de thèse de doctorat de Charles Manière. Actuellement en contrat postdoctoral au Powder Metallurgy Laboratory de San Diego State University, il est l’auteur principal de ce brevet avec ses deux co-directeurs de thèse Lise DURAND (Maître de Conférences, UT3-PS au CEMES) et C. ESTOURNES (Directeur de Recherche, CNRS au CIRIMAT).

Les travaux de thèse de Charles Manière ont permis de lever des verrous technologiques pour le procédé non conventionnel de frittage dit « Spark Plasma Sintering » et notamment pour l’élaboration de formes complexes (3D). Jusque-là la difficulté résidait dans l’obtention de formes complexes de forte densité.

a) Schéma d’une aube de turbine b) aube de turbine en superalliage CoNiCrAlY élaborée en SPS par la méthode « Mobilint »

Toute l’inventivité de ce brevet réside dans l’utilisation d’une interface mobile qui permet de séparer, après frittage, la forme désirée de sa contre-forme. Au cours de cette opération, la forme, à l’origine sous forme de poudre, et la contre-forme, se densifient. L’interface va suivre le mouvement lors de la densification : d’une part cela facilite la séparation entre la contre-forme et la pièce mais cela évite également toute réaction entre forme et contre-forme. L’aube de turbine qui apparaît dans la figure ci-contre est un exemple des réalisations permises par cette technologie novatrice.

Norimat accélère son développement grâce à la technologie Mobilint

Il y a quelques temps déjà nous vous parlions de Norimat, spin-off du laboratoire CIRIMAT fondée par Romain Epherre, Yannick Beynet et Claude Estournès. Cette start-up, créée en 2016, propose une nouvelle méthode, plus rapide et plus rentable, pour fabriquer des pièces destinées à l’aéronautique. Elle s’appuie sur la technologie de frittage Flash aussi appelée « Spark Plasma Sintering ».

La contractualisation de cette licence Mobilint lui permettra de poursuivre son développement en élaborant des matériaux pour des applications dans le domaine de l’aéronautique. 2018 commence sur les chapeaux de roue pour la jeune entreprise !

 

Pour en savoir plus : C. Manière et al., Powder Technology, 30 (2017), 340–345, « Spark plasma sintering and complex shapes: The deformed interfaces approach »

 

Vous avez un projet de recherche et développement dans le domaine des Matériaux Haute Performance ? Consultez les compétences de nos équipes pour mener à bien ce projet !

Leave a Reply